Catégories
attaché de presse purée

pendant ce temps en Corée du Nord

pendant ce temps en Corée du Nord

pendant ce temps en Corée du Nord

« Réunion d’urgence ce jeudi du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Corée du Nord

Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne «condamnent fermement » la poursuite des essais de missiles balistiques par Kim Jong-un.

Pyongyang a lancé, ce dimanche, son plus puissant missile depuis 2017, selon la Corée du Sud. Séoul qui estime d’ailleurs que Kim Jong-un pourrait bientôt mettre à exécution sa menace de reprendre ses essais nucléaires ou de missiles balistiques intercontinentaux. »

source : 20minutes

Catégories
nos amis les brette

mon enfant ma soeur, songe à la douceur d’aller là-bas chevaucher ensemble

Mon enfant ma sœur, Songe à la douceur D’aller là-bas chevaucher ensemble ! Tim Walker for Vogue December 2011 In northern Mongolia reindeer territory 13-year-old Puje fearlessly explores the wild landscape
Mon enfant, ma sœur, Songe à la douceur D’aller là-bas chevaucher ensemble ! Tim Walker for Vogue December 2011 In northern Mongolia reindeer territory 13-year-old Puje fearlessly explores the wild landscape

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas chevaucher ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !

L’invitation au voyage, Charles Baudelaire

Tim Walker for Vogue December 2011, In northern Mongolia reindeer territory 13-year-old Puje fearlessly explores the wild landscape

tag : renne autres photographies de Tim Walker sur bretzel liquide

Catégories
les belles histoires de tonton yves

l’hiver, c’était mieux avant

l’hiver, c’était mieux avant

L’hiver c’était mieux avant. Holland in the Winter of 1917. Courtesy of the Film Insitute of the Netherlands. La Hollande en hiver

Catégories
Ma (brette) Zèle Tophe !

la maison d’enfance

Behnam Zakeri : la maison d'enfance
Behnam Zakeri la maison d’enfance

Cela fait de nombreuses années que ma mère m’a mis au monde dans une des pièces de notre maison d’enfance. Les années sont passées si vite pleines de hauts et de bas. Ce que vous regardez sont des placeographies de toute ma vie. Un récit de la forme du temps perdu et de l’accumulation des souvenirs, un récit sans simple narration. Je suis présent dans les cadres jusqu’à ce que ce qui provoque l’oubli et le changement ne puisse dissocier ma vie passée et mon monde photographique d’aujourd’hui. L’abrasion fournit des canaux pour ruiner et changer un objet, un lieu et une maison, mais ne peut jamais manipuler ou ruiner un souvenir et c’est cet incident intact du monde photographique qui m’avale. »

Behnam Zakeri

autres photographies de Behnam Zakeri