Catégories
art liquide

soudain – le printemps dernier

soudain - le printemps dernier - Bedřich Dlouhý — The Test  (oil on canvas, 1978)
soudain – le printemps dernier – Bedřich Dlouhý — The Test  (oil on canvas, 1978)

soudain – le printemps dernier – Bedřich Dlouhý — The Test  (oil on canvas, 1978)

Bedřich Dlouhý (1932), figure de proue de l’art moderne tchèque, est le co-fondateur du groupe artistique Šmidrová et, comme Theodor Pištěk, représentant de la peinture dite illusoire.

Bedřich Dlouhý a souvent créé des œuvres à grande échelle en utilisant une technique combinée, en utilisant des matériaux non traditionnels tels que le plexiglas. A travers des collages ou des assemblages, il développe des histoires et des situations imaginaires, s’inspirant ainsi des dadaïstes ou des surréalistes.

« Son travail est principalement proche de la philosophie du nouveau réalisme, qui utilisait les objets trouvés pour exprimer le rapport des artistes à la réalité en les superposant », écrit l’historien de l’art Jiří Machalický. source : magazin.aktualne.cz

Catégories
Brette Ciel Liquide

saint-valentin : J-2

saint-valentin : J-2 - Ulrich Lebeuf Antonyme de la pudeur 2007
saint-valentin : J-2 – Ulrich Lebeuf Antonyme de la pudeur 2007

saint-valentin : J-2

Un bloc de départ ou cale de départ ou starting-block

 (de l’anglais) est un engin réglable constitué de deux cales pour les pieds, utilisé en amour pour la saint-valentin.

La fixation se fait en posant simplement le bloc de départ sur la piste, il est composé à sa base de petites pointes en acier, qui empêchent celui-ci de glisser quand le coureur s’élance et peut être rapidement retiré une fois l’athlète parti. Ils permettent aux amoureux de donner une plus grande impulsion au départ d’une course. Ils sont employés sur toutes les distances égales ou inférieures à 400 mètres.

Le coureur règle son bloc de départ en fonction de sa taille de façon à poser ses mains derrière la ligne de départ. Pour le 100 mètres, les lignes de départ (et non les blocs de départ) sont sur une même ligne alors que pour le 200 mètres et le 400 mètres, elles sont décalées pour compenser la distance plus grande à l’extérieur des virages. source : Wikipedia

Ulrich Lebeuf

est un photographe français, né en 1972. Il est également directeur artistique du Festival de photographie MAP à Toulouse et anime des ateliers en France et à l’étranger.

Membre de l’agence MYOP depuis janvier 2007, son travail photographique a été publié dans Le Monde, Libération, L’équipe, Géo, National Geographic. Depuis plus de quinze ans, les photographies d’Ulrich Lebeuf sont réalisées sur le théâtre de l’actualité : lieux de conflits ou de pouvoir, lieux où l’histoire se décide et s’écrit. Son approche est directe, documentaire et frontale, avec détachement et richesse du détail.

Son travail a fait l’objet d’expositions et de projections, dont « AZF » au Centre d’art et d’architecture de Toulouse (2003), « Violence moderne » au festival Terre d’images de Biarritz (2004), « Palestine » lors du Festival du Scoop à Angers et « Keep the Distance » à l’Espace Lhomond à Paris (2005). Initiateur du projet culturel « Territoires de fiction », ses séries « Ère de jeux » et « En attendant mon tour » ont été présentées en ouverture des Rencontres de la photographie à Arles (2006) , la galerie du Château d’eau à Toulouse, la Maison Européenne de la Photographie et à la Villette à Paris (2007).

Aujourd’hui, tout en poursuivant son travail pour la presse, il se concentre davantage sur son travail personnel, où la recherche occupe une place importante, et où il alterne les procédés photographiques selon le sujet traité : de la couleur au noir et blanc, en passant par le Polaroid, ou des procédés proches à la peinture. source : agence MYOP

Catégories
Agence France-Brette

convois de la liberté : tous aux abris

convois de la liberté : tous aux abris – FEDERAL SIGN & SIGNAL CORPORATION SIREN, MODEL D, MADE IN 1958 sirène, police, alarme

convois de la liberté : tous aux abris

FEDERAL SIGN & SIGNAL CORPORATION SIREN, MODEL D, MADE IN 1958

DIRECT. « Convoi de la liberté » : des manifestants aux portes de Paris, plus de 7 000 policiers et gendarmes déployés

Des centaines de participants ont campé aux portes de la capitale dans la nuit de vendredi, alors que la manifestation a été interdite par la préfecture de Police. source : franceinfo

gilets jaunes, le retour en fanfare

tags : sirène, police, alarme

Catégories
comprendre les expressions françaises l'aura des pâquerettes

l’arbre respiratoire

l’arbre respiratoire – Daniel Popper 10 m tall sculpture : Ven a la Luz (come to the light)

l’arbre respiratoire – Daniel Popper 10 m tall sculpture : Ven a la Luz (come to the light)

L’artiste sud-africain Daniel Popper , connu pour ses sculptures figuratives massives, a construit une nouvelle œuvre d’art dans le cadre d’un festival des arts et de la culture à Tulum, au Mexique. L’installation imposante est intitulée Ven a la Luz (entrez dans la lumière) et est composée de bois et de corde façonnés en une figure féminine. Son torse est rempli de plantes vertes luxuriantes, ce qui crée une arche pour les spectateurs. source : thisiscolossal

le site de Daniel Popper

Catégories
Agence France-Brette les idées brico-facile de tonton yves

fin du port du masque – protocole détaillé

fin du port du masque – protocole détaillé

fin du port du masque – protocole détaillé

Ce vendredi 11 février, le gouvernement a annoncé de nouveaux allègements du protocole sanitaire compte tenu de « l’amélioration de la situation sanitaire » et des « quatre semaines de baisse continue de l’incidence ». Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à partir du 28 février, soit dans tous les établissements recevant du public, à l’exception des transports.

« Le port du masque en intérieur sera maintenu dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal. Dans les autres lieux clos soumis au pass vaccinal, le port du masque ne sera plus obligatoire », a détaillé le ministère de la Santé dans un communiqué de presse. Jusqu’au 28 février, le port du masque demeure obligatoire à l’intérieur, à partir de 6 ans et plus. source : linternaute

les idées brico-facile de tonton yves : 180

autres idées brico-facile

Catégories
je suis complètement vous

pour la saint-valentin je repasse mon linge moi-même

pour la saint-valentin je repasse mon linge moi-même

pour la saint-valentin je repasse mon linge moi-même

je fais la même chose le 8 mars, journée internationale des droits des femmes ; il n’y pas plus grande preuve d’amour.

ma bible est au feminin.com , particulièrement leur page de conseil pour être une bonne ménagère : les bon gestes pour bien repasser :

« Le repassage n’est pas seulement la tâche ménagère ingrate par excellence, c’est également un exercice périlleux pour nos vêtements. Comment repasser nos chouchous sans risquer de les abîmer ? On vous donne toutes les astuces pour maîtriser l’art du repassage.« 

Catégories
gif animés avez-vous donc une âme l'aura des pâquerettes

tradition de la saint-valentin en Suède

tradition de la saint-valentin en Suède - Midsommar, film d'horreur suédo-américain, Ari Aster, 2019
tradition de la saint-valentin en Suède – Midsommar, film d’horreur suédo-américain, Ari Aster, 2019

tradition de la saint-valentin en Suède – Midsommar, film d’horreur suédo-américain, Ari Aster, 2019

Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la quitter et l’emmène avec lui et ses amis en Suède, où ils participent à un festival qui n’a lieu qu’une fois tous les quatre vingt dix ans dans un village isolé. Ce qui ne devaient être que des vacances insouciantes se transforme vite en une série d’événements sinistres et inquiétants. Wikipedia

tag : tourisme de masse, petit panier de fleur

Catégories
ne joue pas au bord de la fadaise !

dans deux jours c’est la fête de l’amour

dans deux jours c'est la fête de l'amour - Siana Park : saint-valentin pour tous
dans deux jours c’est la fête de l’amour – Siana Park : saint-valentin pour tous

dans deux jours c’est la fête de l’amour

Siana Park : saint-valentin pour tous, l’exhibitionnisme des sentiments

Catégories
Ma (brette) Zèle Tophe !

Les parfums ne font pas frissonner sa narine

Les parfums ne font pas frissonner sa narine - Bosse Barck - la liberté couchée
Les parfums ne font pas frissonner sa narine – Bosse Barck – la liberté couchée

Les parfums ne font pas frissonner sa narine – Bosse Barck – la liberté couchée

Les cheveux dans les hortensias, elle dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, elle fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : elle a froid.

Arthur RIMBAUD 1854 – 1891 La dormeuse du val / Bosse Barck

Catégories
fête de la musique nos amis les brette

concert pour cerf de l’après-midi : Bach – Suite pour violoncelle n 1 en sol majeur, BWV 1007

concert pour cerf de l’après-midi : Bach – Suite pour violoncelle n 1 en sol majeur, BWV 1007

concert pour cerf de l’après-midi : Bach – Suite pour violoncelle n 1 en sol majeur, BWV 1007

Prélude à l’Après-midi d’un cerf.

D’une structure assez constante, les six suites pour violoncelle BWV 1007 à 1012 « s’ouvrent toutes par un prélude, suivi d’une allemande, d’une courante, d’une sarabande, de deux Galanterien et d’une gigue. La ressemblance de leur structure avec celle des Suites anglaises fait supposer que ces deux œuvres furent écrites environ à la même époque. Bien que les limites techniques du lourd violoncelle soient encore plus étroites que celles du violon, rendant impossible l’inclusion d’une fugue réelle, Bach réussit à créer des œuvres d’une maîtrise consommée, égale sinon supérieure à sa musique pour violon solo. Dans le prélude de la quatrième suite, par exemple, il donne, avec les moyens les plus simples, l’illusion d’une pédale d’orgue dont il se sert comme assise à des harmonies qui s’écoulent lentement ».

Pour rendre justice à ces œuvres d’exception, il faudrait ici reprendre, parfois mot pour mot, une bonne part des réflexions exprimées à propos des pièces pour violon solo. Peut-être même faudrait-il appuyer le trait, car, plus que jamais, le musicien prouve ici qu’il atteint les plus hauts sommets lorsqu’il s’impose les limites les plus étroites. « Nulle part Bach ne semble avoir autant de grandeur, de force et d’émotion que dans ses six Suites pour violoncelle (1720-1723 ?), pages de musique instrumentale pure où il est par excellence le maître de la liberté et où, pas un instant, il ne sombre dans l’arbitraire ni dans l’abstraction gratuite. L’architecture des préludes et des allemandes, l’édifice contrapuntique des sarabandes et même les mouvements de danses plus décoratifs suggèrent malgré leur style très libre une science polyphonique assez complexe (même si plusieurs voix restent sous-entendues) ».

Est-il vraiment besoin d’ailleurs de s’étendre sur les fabuleuses qualités de ces œuvres qui, bien qu’exigeant beaucoup de concentration et d’imagination de la part de l’auditeur, ont acquis une immense popularité ? Depuis que Pablo Casals s’en est fait le propagandiste, tous les violoncellistes, des plus confirmés aux plus jeunes, s’y sont engagés avec toute leur flamme et le public a suivi, toujours plus nombreux, succombant au pouvoir d’envoûtement magique de cette musique qui touche au plus profond de l’âme humaine et animale. Et que ces pièces soient si souvent « célébrées » dans des lieux normalement voués au culte, voilà un détail qui ne laisse pas indifférent : au-delà de toute considération touchant à l’acoustique, c’est une façon comme une autre de souligner la dimension spirituelle que Bach a certainement voulu donner à nombre de ces pages. Des pages aux multiples facettes et sortilèges, qui nous font passer de l’ombre à la lumière, des épanchements au silence, du recueillement au vagabondage, comme le suggérait un commentaire de Xavier Lacavalerie qui concluait sur cette belle interrogation : « Et si cette musique païenne était l’une des plus belles formes de la prière ? ». source : musicologie.org

commentaire de Mo Ha : Un concerf de Brahms ?

(j’avais essayé ce titre (concerf) mais j’ai eu peur de la réaction des ligues de défense des animaux…)