Catégories
les belles histoires de tonton yves

la petite terrasse de Monsieur Damoclès

la petite terrasse de Monsieur Damoclès. Mexican House by ULI architects

la petite terrasse de Monsieur Damoclès

Mexican House by ULI architects

Catégories
exercice illégal de la médecine l'aura des pâquerettes

La mycologie grecque se développe de la civilisation mycénienne jusqu’à la domination romaine

La mycologie grecque se développe de la civilisation mycénienne jusqu'à la domination romaine. George Barbier, les champignons, 1916

La mycologie grecque se développe de la civilisation mycénienne jusqu’à la domination romaine

George Barbier, les champignons, 1916

tags : 1er jour de l’automne météorologique, mycoses, mythes

Catégories
animal, on est mal ma vie est basée sur une histoire vraie

si – j’ai vieilli – ce n’est pas un mite

si - j'ai vieilli - ce n'est pas un mite. tags : mitaulogis, miroir Ô miroir

si – j’ai vieilli – ce n’est pas un mite

tags : mitaulogis, miroir Ô miroir

Catégories
jamais Lacan on a besoin de toi les belles histoires de tonton yves

maman disait toujours : fais attention à ton pénis

maman disait toujours : fais attention à ton pénis. Minos, as the judge in hell, wrapped up in a penis-biting serpent. 19th century etching after Michelangelo’s Last Judgment. Flögel’s Geschichte des Grotesk-Komischen. 1862. e-rara & british museum

maman disait toujours : fais attention à ton pénis

Forrest Gump / Minos, as the judge in hell, wrapped up in a penis-biting serpent. 19th century etching after Michelangelo’s Last Judgment. Flögel’s Geschichte des Grotesk-Komischen. 1862. e-rara & british museum

Catégories
Brette Ciel Liquide comprendre les expressions françaises Mark Zuckerberg : ma nuit au musée

regarde moi dans les yeux

regarde moi dans les yeux. Cybele, the Goddess of Fertility, the sculpture by Mihail Chemiakin, in front of Mimi Ferzt Gallery in Soho, on Prince Street.

regarde moi dans les yeux

Cybele, the Goddess of Fertility, the sculpture by Mihail Chemiakin, in front of Mimi Ferzt Gallery in Soho, on Prince Street.

Catégories
locomotyves

ceux qui auront bien combattu prendront le bus spécial 162 pour le Valhalla

ceux qui auront bien combattu prendront le bus spécial 162 pour le Valhalla

ceux qui auront bien combattu prendront le bus spécial 162 pour le Valhalla

Dans la mythologie nordique, le Valhalla ou Walhalla est l’endroit où les valeureux guerriers défunts sont amenés. Il se trouve au sein même du royaume des dieux, « la fortification d’Asgard » où règne Odin. Wikipédia

tag : transports en commun

Catégories
exercice illégal de la profession de jardinier

la terre mère

la terre mère, Eva Milkonskaya
la terre mère, Eva Milkonskaya

la terre mère

Eva Milkonskaya 

est une photographe conceptuelle de Kazan, en Russie. diplômé en psychologie. Ses portraits d’art sont à la fois beaux et mystérieux. Ils vous tiennent en haleine avec leur beauté légèrement dérangeante et unique. Dans ses clichés, le corps humain est le protagoniste. Dépouillé de tout clinquant, il devient un sujet sérieux et authentique, une divinité contemporaine. Ces corps semblent spontanément fusionnés avec la nature qui les entoure, même si glaciale et hostile. Imagenation

« La Terre est la mère universelle.

 Eschyle glorifie la Terre qui« enfante tous les êtres, les nourrit, puis en reçoit à nouveau le germe fécond » (Choéphores, 127-128). Une conception analogue survivait encore au XIXe siècle parmi certaines tribus primitives. Un prophète de la tribu nord-américaine Umatilla refusait de travailler la terre : « C’est un péché, disait-il, de blesser ou de couper, de déchirer ou de griffer notre mère commune, par des travaux agricoles. » Et il ajoutait : « Vous me demandez de labourer le sol ? Irai-je prendre un couteau pour le plonger dans le sein de ma mère ? Mais alors, lorsque je serai mort, elle ne me reprendra plus dans son sein. Vous me demandez de bêcher et d’enlever des pierres ? Irai-je mutiler ses chairs afin d’arriver à ses os ? Mais alors je ne pourrai plus entrer dans son corps pour naître de nouveau. Vous me demandez de couper l’herbe et le foin et de le vendre et de m’enrichir comme les Blancs ? Mais comment oserais-je couper la chevelure de ma mère ? »

L’hymne homérique dédié à Gaia (Terre) exalte « la Terre, mère universelle aux solides assises, aïeule vénérable qui nourrit tout ce qui existe […]. C’est à toi qu’il appartient de donner la vie aux mortels, comme de la leur reprendre […]. » C’est la raison pour laquelle la grande déesse, la Terre-Mère, est considérée non seulement comme la source de la vie et de la fertilité, mais aussi comme la maîtresse du destin et la déesse de la mort. Dans l’Inde, Durgā-Kālī est à la fois créatrice et destructrice, principe de la vie et de la mort.

En Mésopotamie, Ishtar est la déesse de l’amour par excellence, mais aussi la déesse de la guerre. On l’appelle « Dame de l’amour », « Reine du plaisir », mais aussi « la Vaillante », « la Dame des batailles ».

Parmi les noms de grandes déesses, les plus connus sont Ardvî et Anâhita en Iran, Ishtar à Babylone, ‘Atar’ate en Syrie, Astarté en Phénicie, Tanit à Carthage, Déméter et Aphrodite en Grèce, Cybèle en Asie Mineure. Toutes ces déesses présentent une structure analogue. Elles expriment la sacralité de la vie et le mystère de la fertilité, mais aussi le caprice et la cruauté. D’un côté, elles prodiguent la vie, la force et la fécondité ; à l’opposé, elles apportent la guerre ou les épidémies. Presque toutes sont des déesses de la vie, de la fertilité et de la mort tout ensemble. En un certain sens, on peut déchiffrer dans leur personnalité la valorisation religieuse de la vie cosmique, avec tous ses mystères et toutes ses contradictions ». source Universalis.fr

La création de la vie à partir d’argile 

est un thème récurrent du créationnisme apparaissant au sein de la mythologie, la littérature et de certaines théories modernes. Wikipedia

autres publications bretzel liquide taguées Eva Milkonskaya

tags : boue, sillon, golem, poussière, Adam et Eve, agri-culture