La beauté n’est la plupart du temps que la simplicité

La beauté n’est la plupart du temps que la simplicité

La beauté n’est la plupart du temps que la simplicité – Guillaume Apollinaire – Chant de l’honneur Beauty is mainly no more than simplicity. / Schönheit ist meistens nur Einfachheit. Je me souviens ce soir de ce drame indien Le Chariot d’Enfant un voleur y survient Qui pense avant de faire un trou dans la muraille Quelle… Poursuivre la lecture La beauté n’est la plupart du temps que la simplicité

Comme je descendais des Fleuves impassibles

Comme je descendais des Fleuves impassibles

Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles, Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs. J’étais insoucieux de tous les équipages, Porteur de blés flamands ou de cotons anglais. Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages, Les Fleuves… Poursuivre la lecture Comme je descendais des Fleuves impassibles

demain dès l’aube j’irai voter

demain dès l’aube j’irai voter

demain dès l’aube j’irai voter à l’heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. J’irai par la forêt, j’irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin des urnes plus longtemps. Victor Hugo, 1856 (Wikipédia) tags : élections, bulletin de vote, avion en papier

et j’ai lu tous les livres

et j'ai lu tous les livres
et j’ai lu tous les livres

et j’ai lu tous les livres – Stéphane Mallarmé / Shawn Hanna La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres. Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres Stéphane Mallarmé, 1842 -1898, Brise Marine Shawn Hanna est un jeune photographe de mode et créatif qui cherche à capturer… Poursuivre la lecture et j’ai lu tous les livres

Par les soirs bleus d’été

Par les soirs bleus d’été
Par les soirs bleus d’été

Par les soirs bleus d’été – Edward Hopper : soir bleu, 1914 Arthur Rimbaud, Sensations, Poésies Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers, Picoté par les blés, fouler l’herbe menue : Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue. Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :… Poursuivre la lecture Par les soirs bleus d’été

L’oiseau s’enfuit dans l’infini

L'oiseau s'enfuit dans l'infini
L’oiseau s’enfuit dans l’infini

L’oiseau s’enfuit dans l’infini Et s’y perd comme un son de lyre. Avec sa queue il dit nenni Comme Jeanne avec son sourire Oh ! les charmants oiseaux joyeux ! Comme ils maraudent ! comme ils pillent ! Où va ce tas de petits gueux Que tous les souffles éparpillent ? Victor Hugo (1802-1885) : Oh… Poursuivre la lecture L’oiseau s’enfuit dans l’infini

le printemps des poètes

le printemps des poètes

le printemps des poètes 2022. La 24ème édition s’est tenue du 12 au 28 mars 2022. Après L’Ardeur, La Beauté, Le Courage puis Le Désir, cap sur L’Éphémère. Instant suspendu de toute une vie. Ineffable, insaisissable et immuable. source : Académie de Lyon Oliver Neumann : Deliberation of intend or Landscape of sad Erections Oliver Neumann… Poursuivre la lecture le printemps des poètes

Quand le ciel bas et lourd

Quand le ciel bas et lourd
Quand le ciel bas et lourd

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l’horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits Charles Baudelaire, Spleen John Singer Sargent, Atlas and the Hesperides

Là tout n’est qu’ordre et beauté

Là tout n’est qu’ordre et beauté -crypte, mausolée, Baudelaire

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et éternité. Mon enfant, ma sœur, Songe à la douceur D’aller là-bas mourir ensemble ! Aimer à loisir, Aimer et mourir Au pays qui te ressemble   L’invitation au (dernier) Voyage, Charles Baudelaire Cypress Lawn Memorial Park, established by Hamden Holmes Noble in 1892, is a rural cemetery located in Colma, California.… Poursuivre la lecture Là tout n’est qu’ordre et beauté

Mignonne allons voir si la cactée

Mignonne allons voir si la cactée – Pierre de Ronsard 1524 – 1585

Mignonne allons voir si la cactée Qui ce matin avait éveillé Sa robe de pourpre au Soleil, A point perdu ceste vesprée Les plis de sa robe pourprée, Et son teint au vostre pareil Pierre de Ronsard 1524 – 1585 Les Cactus, Cactées ou encore Cactacées (Cactaceae) sont une famille de plantes à fleurs. Ce sont presque toutes des plantes grasses ou plantes succulentes, c’est-à-dire des plantes xérophytes qui… Poursuivre la lecture Mignonne allons voir si la cactée